Vous recherchez une solution pour réunir régulièrement vos équipes qui travaillent à distance ? Découvrez notre TeamWork !

Nos actualités

Accueil / Nos actualités / Presse / LES ÉCHOS :  » Comet Meetings place ses pions pour le travail de demain « 
Presse 23.09.20

LES ÉCHOS : " Comet Meetings place ses pions pour le travail de demain "

LES ÉCHOS : " Comet Meetings place ses pions pour le travail de demain "

La jeune pousse lève 30 millions pour continuer à ouvrir des espaces de réunion et de séminaire propices à l’innovation en France et en Europe. Elle développe en parallèle une activité de conseil pour aider les entreprises à repenser leurs bureaux. 

Instinctivement, il était facile de croire que l’activité de Comet Meetings allait être mise à mal dans l’ère post-Covid. D’ailleurs, la jeune pousse a dû fermer ses quatre bâtiments dédiés à la réunion déportée et aux séminaires pendant quinze semaines. Mais la nouvelle donne encore en cours sur l’organisation du travail lui ouvre une fenêtre pour tenter de s’imposer comme l’un des principaux acteurs de la Proptech du nouveau monde. Un pari que viennent soutenir les investisseurs (Idinvest et HEC Ventures) à hauteur de 30 millions d’euros, dont la moitié est contractée via de la dette.

« Ce qui a le plus changé avec cette période, c’est que l’immobilier de bureau est passé d’un sujet qui était une épine dans le pied des entreprises à un thème passionnant et stratégique, avance Victor Carreau, l’un des trois cofondateurs de la start-up. La crise économique et la demande de télétravail vont générer plusieurs nouveaux modèles d’organisation que nous voulons accompagner. »

Avec ses quatre bâtiments parisiens (bientôt cinq), Comet Meetings veut donc incarner le moment où les salariés se retrouvent dans un espace propice à la création et à la collaboration. « Dans la logique d’économie et d’écologie que les entre- prises doivent développer, il y a une place à prendre, assure Frédéric Jousset, investisseur à titre individuel, mais aussi via HEC Ventures, qu’il dirige. Un séminaire de quatre jours à la Barbade n’est plus d’actualité, mais la nécessité de se rassembler est toujours aussi forte, voire plus. »

Déployer l’« esprit Comet »

S’il est encore impossible de savoir si la jeune pousse pourra tenir son pari, elle tente en tout cas de maximiser ses chances en se positionnant sur de nouveaux créneaux. L’un d’eux consiste à agencer les espaces traditionnels selon les codes des start-up, avec le niveau de service adéquat et le tout digitalisé, explique son PDG. « L’objectif est d’apporter l’esprit Comet dans des bureaux et nous accompagnons leur propriétaire ou leurs locataires afin que cet espace devienne un lieu d’attractivité. » La tour Landscape, dans le quartier de la Défense en banlieue parisienne, est la première à bénéficier du service. Sur 5.000 m2, elle déclinera les codes qui ont per- mis à la start-up de décoller : programmation d’événements, espaces communs inspirants, accueil convivial… une dizaine d’autres lieux seraient sur le point de lui confier leur avenir sur le sujet.

Cette étape permet de cerner plus largement les besoins futurs des entreprises, mais elle n’est pas la seule pour cette pépite qui s’est construit un modèle de croissance doublée de rentabilité. Comet Meetings va s’implanter en 2021 à Bruxelles et à Madrid afin d’étoffer le nombre des salariés qui traversent ses murs (200.000 depuis 2017).

Possibles acquisitions à venir
La nouvelle donne financière lui ouvre également la voie des acquisitions, admet Victor Carreau : « Nous avons déjà été sollicités et nous allons regarder si de belles opérations peuvent être menées. » Il n’est pas non plus impensable de voir la start-up déroger à son modèle de location d’immeuble et de mener quelques achats en fonction des opportunités qui se présenteront, estime Frédéric Jousset : « S’il y a un coup à jouer, ils pourraient le faire de manière tactique. Mais comme les fondateurs veulent aussi grandir à l’international et que ce type d’opération mobilise beaucoup de capitaux, ce n’est pas non plus nécessaire. »

Partager
Comet Meetings utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur). En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.